Interview de Marie Orsot

Publié le par laperouse-2012

Quelle est votre implication dans le projet ?

Marie : Je suis la patronne des prostituées, avec une autre comédienne.

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce projet ?

Je suis arrivée en voulant simplement chanter et j’ai découvert le monde du théâtre.

Actuellement, à quelle étape du projet en êtes-vous ?

On a bien mis en place les scènes des filles de joie, avec la danse, le chant… On a créé les comportements, pour que ce soit crédible, qu’on se croit au milieu des filles de joie. Maintenant, il manque des liens de construction pour que ça forme un bel ensemble. Il faut surtout travailler sur les traits d’union entre chaque scène, entre chaque parole, chaque jeu, pour que ça forme vraiment un ensemble qui se fond dans la masse et dans le travail de chacun.

Comment envisagez-vous la suite ?

Avec toutes les filles de joie, on forme un bon groupe. Comme on s’entend très bien, on va arriver à faire la synthèse de tout ce qu’on a déjà travaillé point par point. Je pense que ça aura de l’allure, qu’on sera des belles filles de joie !

Au-delà de vos premières attentes par rapport au projet, qu’est ce que vous avez découvert ?

On se dépasse ! On va au-delà de ce qu’on pensait pouvoir faire en venant sur ce projet. Pour moi, c’était d’abord le chant et finalement ça s’est élargi au théâtre.
Et puis, il y a la dimension humaine. Je me suis fait plein d’amis, des vrais. J’ai découvert la famille du théâtre, que je ne connaissais pas du tout et que j’apprécie énormément. J’ai encore plus envie d’aller chercher des choses sur le théâtre et pourquoi pas de m’y mettre.

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article