Interview de Mathieu Guedes

Publié le par laperouse-2012

Quelle est votre implication dans le projet ?

Mathieu : Je suis élève en Terminale de la section Technicien Construction Bois du Lycée Dupuy de Lôme à Brest. Ma classe construit certains éléments scéniques pour le spectacle.

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce projet ?

Au début de l’année, nos professeurs essaient de trouver plusieurs projets, qu’ils soient d’individus privés ou ce type de chantier pour Tonnerres de Brest 2012. Ca fait deux ans que je suis dans ce lycée et c’est la première fois qu’on participe à un projet de théâtre. Nous, on n’imaginait pas qu’un gros chantier comme celui-ci nous soit proposé, alors qu’on est encore des élèves en cours de formation. Ca fait plaisir d’avoir la confiance des professionnels.

Actuellement, à quelle étape du projet en êtes-vous ?

Les personnes de la compagnie ont élaboré les plans et nous les ont fournis. Ils nous ont aussi fourni le bois et après, c’était à nous de réaliser ces éléments et de les assembler. On s’est réparti la scène entre différents groupes et la difficulté finale était de tout assembler, que tout concorde. On a eu des échanges avec l’équipe pour les finitions, peaufiner les détails. En marchant toute la journée sur ces scènes, on peut avoir une idée de ce qu’y feront les artistes par la suite…

Comment envisagez-vous la suite ?

Pour l’établissement, c’est important d’avoir un si gros chantier, de participer à ce projet, avec ses échéances à tenir, sinon le spectacle risque de tomber à l’eau. Je pense que si le lycée donne satisfaction à travers notre travail, ça peut avoir des retombées à long terme. D’autres gros projets de décors comme celui-ci pourraient être proposés par la suite.
Et puis, pour nous, les élèves, ce serait intéressant aussi de pouvoir voir comment nos éléments scéniques vivent avec les comédiens dessus, de voir le spectacle en avant-première…

Au-delà de vos premières attentes par rapport au projet, qu’est ce que vous avez découvert ?

Pour nous, c’est un projet intéressant. Déjà, c’est concret puisqu’on sait que ça va servir sur la fête, qu’on pourra voir le résultat de nos propres yeux, que ça servira pour le spectacle. Ca fait plaisir de contribuer à un gros projet comme celui-ci. Qu’on nous confie ce travail est important pour nous, ça nous fait plaisir.

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article