Interview de Nicole Mingant

Publié le par laperouse-2012

Quelle est votre implication dans le projet ?

Nicole : Je joue une Fille de joie qui s’appelle Lucette. Nous formons un groupe d’une dizaine de filles, nous nous promenons et nous aguichons tous ces messieurs… même Monsieur l’Abbé… On chante, on danse, on se promène, on est toujours présentes dans le spectacle et on garde toujours un œil sur ce qui se passe.

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce projet ?

C’est de participer aux Tonnerres de Brest 2012, déjà. Je participais tous les quatre ans aux fêtes maritimes, mais jamais aussi activement. Et vu que je faisais déjà du théâtre, ce projet m’a donné envie d’aller plus loin, de connaître de nouvelles personnes, de rencontrer des professionnels. Je suis fière de faire partie de ce spectacle et de passer un bon moment avec toute cette belle équipe. Le but est de se faire plaisir tout en s’impliquant sur ce projet important pour la ville, car il valorise un patrimoine historique.

Actuellement, à quelle étape du projet en êtes-vous ?

On a fait un premier filage dimanche dernier, pour lequel on nous a félicités. Ca concrétise l’aboutissement du projet.

Comment envisagez-vous la suite ?

J’ai envie d’aller encore plus loin. Après ce spectacle, quand on l’aura fait et qu’on sera fiers et contents de nous, je pense avoir envie de me donner vraiment à fond dans ce domaine théâtral que j’aime de plus en plus.

Au-delà de vos premières attentes par rapport au projet, qu’est ce que vous avez découvert ?

Des gens qui ont plein de talents ! A côté, je suis toute petite dans ce que j’ai pu jouer, même si j’ai surpris pas mal de gens de mon entourage en m’engageant comme ça dans ce spectacle.
Ce qui est merveilleux aussi, c’est cette entente, sans niveaux sociaux. Quand on passe des heures à travailler comme ça ensemble, on rentre chez soi content d’avoir participé. Ce sera encore plus merveilleux pour les représentations. On aura également nos costumes, nos grandes robes d’époque, et ça rajoute quelque chose d’extraordinaire, un attrait supplémentaire pour ce beau spectacle.

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article