Interview de Saloua Lecomte

Publié le par laperouse-2012

Quelle est votre implication dans le projet ?

Saloua : Je fais partie de la troupe du Cochet, une troupe de comédiens qui arrive tout droit de Paris. Je suis une comédienne du nom de Mathilde Dujardin, qui est un petit peu prétentieuse. C’est donc du théâtre dans le théâtre. Je participe également à des chants et danses qui seront dans l’ensemble du spectacle.

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce projet ?

Je fais du théâtre depuis pas mal d’années. Quand j’ai vu ce projet qui mêlait le théâtre au chant et à la danse, c’était une première pour moi et je me suis dit que ce serait une bonne expérience pour étoffer ma pratique théâtrale. J’ai aussi pensé que raconter l’histoire de cette façon théâtralisée marquerait plus les gens. Enfin, je voulais en profiter pour rencontrer des personnes venus d’univers différents entourées de professionnelles, ce qui est forcément enrichissant.

Actuellement, à quelle étape du projet en êtes-vous ?

On étoffe un peu notre mise en scène. La troupe du Cochet dispose d’une petite scène de tréteau, ça nécessite donc de préciser chaque action, chaque instant. On arrive au bout du travail de chaque scène. On essaie de s’impliquer au maximum, malgré des absences répétées qui handicapent le groupe. Je stresse un peu car on arrive à environ un mois de la fête et des représentations, mais j’ai bon espoir.

Comment envisagez-vous la suite ?

J’attends cela avec impatience car on mettra en jeu chaque scène, chacun devra tenir son rôle d’un bout à l’autre de la journée, sans lâcher prise. On sera confronté au regard des spectateurs, à leurs commentaires sur cet univers. Il faudra garder la même intensité que pendant toutes les répétitions. C’est un défi individuel et collectif.

Au-delà de vos premières attentes par rapport au projet, qu’est ce que vous avez découvert ?

Plein de belles choses ! Beaucoup de personnes ici ont une folle envie d’apprendre et s’impliquent énormément. Les intervenants professionnels ont une expérience importante et l’échangent avec nous à tous niveaux (théâtre, chant, danse, organisation…). Encore une fois, j’ai pu étoffer mon expérience artistique et me suis enrichie mentalement, physiquement et humainement.

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article